Chroniques · 13 août 2021

« Alice et l’Épouvanteur » une saga qui ne s’épuise pas

Titre : Alice et l’Épouvanteur

Saga : L’Épouvanteur

Tome : 12

Auteur : Joseph Delaney

Éditeur : Bayard

Collection : Jeunesse

Publication originale : 2014

Genres : Fantasy, Jeunesse

Pages : 326

Synopsis :

« Destinée à être instruite dans l’art de la magie noire, j’ai passé deux ans sous la direction de la plus puissante des sorcières, Lizzie l’Osseuse. J’ai vécu pendant cette période des choses que je n’ai jamais racontées à mon ami Tom Ward. Des choses terrifiantes… »
Depuis plusieurs années, Alice combat aux côtés de l’Épouvanteur, John Gregory et de son apprenti, Thomas Ward.

Afin de détruire le Malin, ce dernier doit accomplir un dangereux rituel lors de la prochaine fête d’Halloween. Pour cela, il a besoin de trois objets sacrés : trois armes. Il en a déjà deux. La dernière, une lame surnommée « Douloureuse », est cachée dans le repaire du Malin.

C’est à Alice qu’il revient de la récupérer. La voici contrainte de retourner dans le monde de l’Obscur où ses ennemis l’attendent à chaque recoin. La jeune sorcière va découvrir qu’elle n’a jamais été aussi puissante… ni aussi proche de la mort.


Mon avis :

Si vous saviez combien ça me coûte d’avoir une chronique du tome 12 (et plus tard des suivants) mais pas des 11 premiers 😭 cependant, soyons réalistes, je ne peux pas relire les 11 premiers maintenant. Je le ferai peut-être un jour et ça me permettra de les chroniquer mais actuellement, ma lecture date d’il y a bien trop longtemps.

Ce tome, comme les précédents, est vraiment génial ! On suit Alice cette fois-ci dans une mission liée au fil rouge de la saga que je ne vais pas spoiler pour ceux qui ne connaissent pas. Si vous voulez le spoil Le combat contre le Malin Cela change de d’habitude où l’histoire nous est contée par Tom Ward et de rares fois par d’autres (Grimalkin, Slitter, et peut-être d’autres par la suite.) Avoir le point de vue d’Alice, personnage que j’aime beaucoup était vraiment agréable !

Au niveau de l’histoire, comme dit précédemment, on suit Alice qui se lance dans une mission en continuité temporelle avec les précédents tomes. J’avais peur qu’il ne se passe que cette mission, étendue sur tout le roman, mais ça n’a pas été le cas. Au contraire, l’histoire nous fait rencontrer des personnages du passé d’Alice, ce qui lui donne l’occasion de nous conter quelques-unes de ses anciennes aventures, notamment avant sa rencontre avec Tom quand elle vivait avec Lizzie l’Osseuse.

Les aventures sont toujours périlleuses et à la limite du gore mais comme cela reste un ouvrage jeunesse, ça n’est pas trop gore. C’est vraiment juste de quoi nous faire frissonner sans nous donner des cauchemars.

Encore une fois, comme tous les tomes de cette saga, c’est un délice de lire ce livre, il se lit fluidement, rapidement et on n’est pas perdus même si on le lit des mois après le précédent. Il est toujours facile de se replonger dans l’histoire et de retrouver les derniers éléments qui se sont passés dans les tomes précédents.

Si vous ne connaissez pas encore cette saga, lisez-là, elle est vraiment géniale et je ne la trouve pas trop jeunesse. le suspens est intenable, à chaque fois j’ai envie de lire la suite immédiatement donc j’ai déjà acheté les deux tomes suivants (oups). Je vous souhaite de belles lectures !

Note Livraddict : 18/20

%d blogueurs aiment cette page :