Chroniques · 4 mai 2021

« Le Siècle d’Emma »

Titre : Le Siècle d’Emma

Auteurs : Eric Burnand et Fanny Vaucher

Éditeur : Antipodes

Publication originale : 2019

Genres : Bande-dessinée, Historique

Thèmes : Féminisme, Nucléaire, Grève, Immigration

Pages : 224

Synopsis :

De la grève générale à la montée du nazisme, des moments sombres de l’immigration italienne aux luttes sociales des années 1970, l’histoire d’Emma, fictive mais très vraisemblable, nous immerge dans les conflits, les tensions et les questionnements du XXe siècle.


Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un travail français-histoire à l’école. L’objectif était de comparer le genre de la « BD » historique à un livre d’histoire classique. Le livre était le même pour toute la classe.

Ce n’est clairement pas le genre de livre qui m’intéresse ni m’attire. Je ne l’aurai sûrement jamais pris dans une bibliothèque par moi-même mais sur le coup, comme c’était imposé, je me suis dis que c’était l’occasion de tester. Je donne toujours une chance aux livres de l’école et, pour celui-ci, je partais motivée, curieuse de voir ce que ça pouvait donner.

On va suivre Emma et sa famille durant tout un siècle en Suisse, le 20ème. On va avancer aux côtés de 4 personnages narrateurs avec 4 grands thèmes parmi d’autres : Emma (Grève générale), son frère (Deuxième Guerre mondiale), son neveu (Immigration) et sa petite-fille (Anti-nucléaire).

Je n’ai malheureusement pas du tout aimé ma lecture. Les dessins n’ont pas su me transporter ni me communiquer d’émotions. De plus il y a un très fort parti pris politique des auteurs dans ce livre et ça m’a déplu, j’aurais aimé pouvoir me sentir libre d’interpréter les événements mais il n’y a pas de place pour ça, tout est imposé. Pour une bonne partie des avis/valeurs transmis(es) dans ce livre, je ne les partage pas et ce forcing des auteurs (c’est ainsi que je l’ai ressenti) m’a énormément agacée.

Un des sujets aurait dû me toucher en tant que femme, le suffrage féminin, mais ça n’a pas été le cas et j’ai presque une vision négative du féminisme tel que décrit dans l’ouvrage.

Ce livre est malheureusement une grosse déception pour moi.

Note Livraddict : 8/20