Chroniques · 6 juillet 2021

« Cruelles » Stress et suspense

Titre : Cruelles

Autrice : Cat Clarke

Éditeur : Robert Laffont

Collection : R

Publication originale : 2011

Genres : Jeunesse

Pages : 419

Synopsis :

Lors d’un séjour avec sa classe en Ecosse, Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l’asociale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d’humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu’il est grand temps de donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier. Va alors se mettre en marche une succession d’événements qui vont changer la vie de ces filles à jamais.


Mon avis :

Elles étaient 5 filles : Rae, Cass, Tara, Polly et Alice. On va suivre l’histoire avec Alice. J’ai beaucoup apprécié avoir ce point de vue interne qui fait qu’on ne sait que ce qu’elle sait et elle n’est pas omnisciente. Alice voit parfois une sorte de fantôme de Tara qui lui parle, sorti de son imagination (le fantôme non plus n’est pas omniscient, c’est plutôt la conscience d’Alice qui prend la forme du fantôme). Cette apparition donne un côté stressant et angoissant en plus, on se demande à quel point ce fantôme va la hanter.

J’ai trouvé le début plutôt lent, même s’il se passait des choses et qu’on est dans l’histoire, mais j’attendais à ce qu’on plonge plus vite dans l’intrigue même ou qu’on distille plus d’indices ou d’envie de savoir ce qui s’est passé, dans ce qui c’était passé ou que ça soit plus haletant. À partir d’environ la moitié du livre j’étais bien dans l’histoire mais je devais poser le livres de temps en temps pour souffler parce que l’ambiance était pressante et oppressante. On suit le déroulement, on comprend ce qui s’est passé et j’avais peur pour le personnage principal. On sent que quelque chose va mal tourner et j’ai réalisé que j’étais à fond dans le livre puisque j’ai ressenti des émotions si fortes.

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup apprécié Jack que j’ai trouvé gentil. Un geek mais pas cliché, qui se comporte comme une personne normale, pas le geek enfermé dans ses jeux vidéos qui ne sait parler à personne. En revanche, j’ai détesté Cass. Pour moi, elle a tout de la (meilleure) amie malsaine, de la personne à ne pas côtoyer qui embarque dans des mauvais plans et qui te traite comme de la merde (pardonnez-moi l’expression) même si vous êtes sa meilleure amie. Bref, à mes yeux, une personne à éviter.

Au niveau de ce qui s’est passé, j’aurais presque aimé quelque chose de plus grandiose, un peu moins « banal » ou simple.

Il y avait quelques fautes de français, de syntaxe malheureusement mais ça ne m’a pas énormément dérangée heureusement.

C’était une très bonne lecture, haletante et prenante malgré un début qui m’a semblé long. C’est mon deuxième Cat Clarke mais pour l’instant je préfère Revanche que j’ai vraiment adoré et que je vous recommande encore plus que celui-ci ! Avez-vous une recommandation pour mon prochain Cat Clarke ? En avez-vous déjà lus ?

Note Livraddict : 17/20

%d blogueurs aiment cette page :