Chroniques / Coups de cœur · 31 mai 2021

« Toffee et moi » magnifique découverte de Sarah Crossan

Titre : Toffee et moi

Auteur : Sarah Crossan

Éditeur : Rageot

Publication originale : 2019

Genres : Contemporain, Vers libre

Thèmes : Douleur, Maltraitance, Solitude, Amitié, Poétique

Pages : 382

Synopsis :

Allison s’est enfuie de chez elle. Elle n’a nulle part où aller. Un peu par hasard, elle trouve refuge chez Marla, une femme qui pense la reconnaître et qui pourtant l’appelle « Toffee ». Allison cherche à oublier, Marla veut se souvenir. Alors, le temps de trouver un nouveau toit, de guérir de ses blessures, la jeune femme accepte d’être Toffee. Et en dépit du mensonge, une amitié tendre et fragile naît entre les deux femmes. Peu à peu, la chaleur d’un foyer, d’une famille choisie, renaît.


Mon avis :

J’ai été profondément émue par ce livre. On découvre le passé d’Allison via des flashbacks qui se mêlent parfaitement à l’histoire, je n’ai jamais été perdue. Quelques passages de son enfance vont être dévoilés en plus de son adolescence et son présent. Parfois j’oubliais qu’Allison n’a que 15 ou 16 ans. Elle paraissait plus vieille et plus mature dans ses réflexions et actions au fil de l’histoire. Mais c’est un peu le cas, elle a dû grandir trop vite.

Elle fait la rencontre de Marla bien entendu qui la prend pour Toffee, sa vieille amie d’enfance. Au début Marla l’oubliait puis petit à petit Allison se crée une place dans l’univers de cette vieille dame à qui la mémoire fait défaut. On sent qu’Allison s’oublie, oublie Allison pour n’être que Toffee par moments, cela vient comme un soulagement de laisser son ancienne vie derrière elle. Marla me désespérait au début avec ces trous de mémoire, mais au fil des pages je n’avais plus qu’attachement pour elle, et tristesse de son sort. On ne choisit pas d’être frappé par des oublis.

Dans le village il y a également Lucy, une ado d’à peu près le même âge qu’Allison menant une vie totalement différente. Lucy est un personnage pour qui j’avais un peu de mépris je dois avouer. Elle représente beaucoup de choses que je n’apprécie pas, que ce soit dans ses manières ou dans ses actions.

Et il y a Kelly-Anne, la (presque je crois) belle-maman d’Allison, partie peu avant elle. On découvre leur belle relation au fur et à mesure des flashbacks.

Le style d’écriture et de mise en page est très différent. Je n’avais jamais lu de livre du style (je crois que c’est des vers libres) et j’ai adoré. J’ai vraiment hâte de lire d’autres livres en vers libres (si c’était bien de cela qu’il s’agissait). En tout cas cette mise en page innovatrice à mes yeux m’a plu. J’ai Songe à la douceur de Clémentine Beauvais dans ma PAL par exemple. J’ai très envie de me procurer d’autres Sarah Crossan prochainement. Avez-vous déjà lu un de ses livres ? Lequel me recommanderiez-vous.

Livraddict : 19/20

%d blogueurs aiment cette page :