Chroniques · 28 avril 2021

« La Gardienne des Mensonges »

Titre : La Gardienne des Mensonges

Saga : Library Jumpers, tome 2

Autrice : Brenda Drake

Éditions : Lumen

Publication originale : 2017

Genres : Jeunesse, Fantasy

Pages : 474

Synopsis :

Quand le Conseil des mages envoie Gia dans une petite ville du Connecticut, elle croit d’abord que vivre sous protection avec sa famille, ses amis – et, en bonus, Arik en personne – ne devrait pas s’avérer trop désagréable.
Mais la déception ne tarde pas : son meilleur ami, Nick, a du mal à contrôler de tout nouveaux pouvoirs plus qu’inquiétants, son père est de plus en plus proche de Deirdre, la jumelle qui a pris sa place auprès de lui en l’absence de Gia, et Arik semble un peu trop intéressé par une jeune habitante du village.
Bien décidée à retrouver les Chiavi manquantes – ces clés magiques qui sont leur seul espoir –, la jeune Sentinelle, accompagnée de Nick, visite en secret certaines des plus belles bibliothèques de la planète. Mais le sort s’acharne : elle déclenche au détour d’un couloir sombre un piège qui l’expédie vers une bien mystérieuse destination. Pour retrouver les siens, Gia va être contrainte de faire un sacrifice, un choix terrible qui lui coûtera un être cher. Il lui suffit de tourner la page pour déclencher la fin du monde !


Mon avis :

Ça y est, j’ai enfin lu le tome 2 de cette saga. Il m’en aura fallu du temps pour me l’acheter et le lire (oups).

Tout comme pour le premier tome, il m’a fallu un moment pour bien me mettre dans l’histoire et avoir cette envie de retourner la continuer. J’avais l’impression d’avancer très lentement au début, d’avoir envie de reposer le livre souvent. J’étais peut-être découragée par les longs chapitres parfois. mais j’avais pourtant envie de le lire et de découvrir la suite.

Je m’attache de plus en plus au personnage de Gia et de moins en moins à celui d’Arik. J’ai pu m’identifier à elle durant les événements qu’elle traverse, pas toujours joyeux, et j’avais le sentiment d’être elle, coincée avec des choix qu’elle ne veut pas faire.

Une fois passé le début du livre, c’était l’inverse, j’avais sans cesse envie de m’y replonger. J’ai lu la fin bien plus vite que le début que j’ai traîné pendant au moins une semaine. Malgré ce détail que je redoute d’affronter à nouveau avec le dernier tome, j’ai malgré tout très envie de connaître la fin de l’histoire.

J’ai le sentiment que j’aurai davantage apprécié cette saga si je l’avais terminée à l’époque de ma lecture du premier tome, quand j’étais un peu plus jeune. On reste dans de la fantasy très classique je trouve.

Note Livraddict : 16/20

%d blogueurs aiment cette page :